Ardisle de Leopard soleil Lunette Femme YqYUnx4rz

Ardisle de Leopard soleil Lunette Femme YqYUnx4rz

Les ventes

[240] Q : Parle de la vente de ce que l’on n’a pas encore reçu et de ce que l’on n’a pas vu. R : Il est interdit de vendre ce que l’on n’a pas encore reçu. La réception est réalisée par le déplacement de ce qui est transportable et la prise en main de ce qui peut être saisi comme le vêtement. Il est aussi interdit de vendre ce que l’on n’a pas vu et n’a pas été décrit.   [241] Q : La formule est-elle requise pour la vente ? R : Certains savants ont requis la formule pour la validité de la vente. D’autres ont dit que l’accord implicite suffit même sans formule.   [242] Q : Quel est le jugement de la vente par quelqu’un qui ne possède pas le bien ni de tutelle (bay^ou l-foudouliyy) ?...

Le riba

231] Q : Qu’est-il du devoir du musulman responsable avant qu’il ne s’engage dans une affaire ? R : Il est du devoir de tout musulman responsable de ne pas s’engager dans une affaire quelconque avant de savoir ce que Allah y a rendu licite et illicite, il est donc indispensable d’observer ce que Allah nous a ordonné.   [232] Q : Qui est le commerçant véridique ? R : Le commerçant véridique, c’est celui qui n’outrepasse pas les limites de la Loi de l’Islam et se contraint lui-même à exécuter les contrats selon ce que Allah a ordonné. Le Messager de Allah a dit : (at-tajirou s-sadouqou youhcharou yawma l-qiyamati ma^a n-nabiyyina wa s-siddiqina wa ch-chouhada’) [rapporté par At-Tirmidhiyy] ce qui signifie :...

Partager l’héritage du défunt

[251] Q : Quand peut-on partager l’héritage du défunt ? R : Il n’est pas valable de partager les biens du défunt ni d’en vendre quelque chose tant que ses dettes ne sont pas soldées, que ses legs ne sont pas exécutés et que ne sont pas mis de côté les frais d’un hajj et d’une ^oumrah, si ces deux obligations lui incombaient, sauf si on en vend quelque chose pour régler ces choses-là.  

Le repentir

[430] Q : De quoi est-ce un devoir de se repentir ? R : Il est un devoir de se repentir immédiatement de tout péché, que se péché soit petit ou grand.   [431] Q : Qu’est-ce que le repentir (at-tawbah) ? R : Le repentir consiste à regretter, cesser de faire le péché et avoir l’intention ferme de ne plus jamais le refaire. Si le péché consistait au délaissement d’une obligation, on la rattrape ; si le péché consistait en une injustice envers un être humain, on lui rend ce qui a été pris injustement ou bien on cherche son pardon.   [432] Q : Celui qui regrette un péché car il a perdu son argent, ou la perte d’une chose d’intérêt de ce bas-monde et non pas par regret d’avoir manqué d’égard envers le droit de Allah, est-ce que ceci...

Péchés du corps

[382] Q : Parle de faire très mal à ses parents (al-^ouqouq). R : Faire très mal à ses parents, c’est leur faire un tort grave, non léger et cela compte parmi les grands péchés. Le Messager de Allah a dit : (thalathatoun la yadkhoulouna l-jannah : al-^aqqou liwalidayhi wa d-dayyouthou wa rajoulatou n-niça’) [rapporté par Ibnou Hibban] ce qui signifie : “Trois n’entreront pas au paradis : celui qui a fait très mal à ses parents, celui qui sait que sa femme ou une autre personne parmi ses proches commet la fornication et ne les en empêche pas ainsi que la femme qui prend l’apparence des hommes“. C’est-à-dire qu’ils n’y entreront pas avec les premiers à y entrer.   [384] Q : Parle de rompre les relations...

Péchés de la langue

Le Messager de Allah a dit : (‘aktharou khataya bni ‘adama min liçanih) [rapporté par At-Tabaraniyy] ce qui signifie : “La plupart des péchés du fils de ‘Adam provient de sa langue“.   [314] Q : Qu’est-ce que la médisance (al-ghibah) ? Et qu’est-ce que la calomnie (al-bouhtan) ? R : La médisance, c’est mentionner ton frère musulman, qu’il soit vivant ou mort, en son absence en citant ce qui lui déplaît des choses qui sont en lui. La calomnie, c’est le mentionner par ce qui lui déplaît et qui n’est pas en lui, et c’est plus fort dans l’interdiction.   [315] Q : Quelles sont les situations où la médisance est permise ? R : Les situations où la médisance est permise sont les cas...

Péchés du pied

Leopard Femme Ardisle Lunette de soleil [375] Q : Quel est le jugement de marcher pour commettre un péché ? R : Il est interdit de marcher pour commettre un péché comme marcher pour dénoncer injustement un musulman, ou pour le tuer sans droit, ou dans ce qui est une nuisance pour lui sans droit.   [376] Q : Quel est le jugement de la fugue de l’épouse et de celui sur qui quelqu’un possède un droit ? R : Est interdite la fugue de l’épouse ainsi que la fugue de celui sur qui quelqu’un possède un droit pour fuir à ce qui lui incombe en tant que, dette, bienfaisance envers ses parents ou éducation de ses enfants.   [377] Q : Quel est le jugement de se pavaner en marchant? R : Se pavaner en marchant est interdit. Pour preuve Sa parole ta^ala : (wa la tamchi fi l-‘ardi...

Péchés du sexe

[366] Q : Parle de la fornication. R : La fornication compte parmi les grands péchés. Il s’agit de la pénétration du gland dans le vagin.    [367] Q : Parle de la sodomie. R : La sodomie, c’est la pénétration du gland dans l’anus. Elle fait partie des grands péchés.   [368] Q : Qu’est-ce qui est interdit concernant le rapport sexuel et la masturbation ? R : Il est interdit d’avoir des pratiques sexuelles avec les animaux, même s’ils sont à soi, et la masturbation par une main autre que la femme qui est licite. Le rapport sexuel pendant la période des menstrues ou des lochies, ou bien après l’arrêt de l’écoulement des menstrues ou des lochies mais avant qu’elle n’est fait le ghousl ou bien après mais sans...

Péchés des mains

[349] Q : Parle de tricher (at-tatfif) dans les mesures de volume, de poids ou de longueur. R : Il est interdit de tricher dans les mesures de volume, de poids ou de longueur, et ceux qui trichent en cela sont ceux qui perçoivent la pleine mesure lorsque les gens mesurent pour eux, c’est-à-dire lorsqu’ils se fournissent chez les gens, et laissent les gens lorsqu’ils mesurent ou pèsent pour eux, c’est-à-dire qu’ils ne leur donnent pas la pleine mesure. Allah ta^ala dit : (wayloun li l-moutaffifina l-ladhina ‘idha ktalou ^ala n-naçi yastawfoun, wa ‘idha kalouhoum ‘aw wazanouhoum youkhsiroun) [sourat Al-Moutaffifin / 1-2-3] ce qui signifie : “Malheur aux tricheurs ceux qui perçoivent la pleine mesure lorsque les...

Péchés de l’oreille

[347] Q : Parler d’écouter la conversation des gens qui nous cachent ce qu’ils disent ? R : Il n’est pas permis d’écouter la conversation  des gens alors qu’ils n’aiment pas cela, c’est-à-dire en sachant qu’ils n’aiment pas qu’on soit au courant de ce qu’ils disent. Le prophète a dit : (man istama^a ‘ila hadithi qawmin wa houm lahou karihoun, soubba fi ‘oudhounayhi l-‘anoukou yawma l-qiyamah) [rapporté par Al-Boukhariyy] ce qui signifie : “Celui qui écoute les conversations de gens alors qu’ils n’aiment pas cela, il lui sera déversé du plomb en fusion dans les oreilles au jour du jugement “. Le plomb en fusion est le plomb qui a été chauffé jusqu’à...

Péchés de l’œil

[307] Q : Parle du regard sur les corps des femmes ‘ajnabiyyah. R : Le regard sur les corps des femmes ‘ajnabiyyah, à savoir autres que l’épouse et la femme esclave est interdit avec désir concernant leurs visages, leurs mains ou autre que cela, et sur autre que le visage et les mains même si c’est sans désir. Le prophète a dit : (wa zina l-^aynayni n-nadhar) [rapporté par Al-Boukhariyy] ce qui signifie : “Et le péché des yeux (comme préliminaires à la fornication), c’est le regard“.   [308] Q : Qu’est-il permis à la femme de regarder du corps d’un homme ‘ajnabiyy ? R : Il lui est permis de regarder de lui autre que ce qui est compris entre le nombril et le genou sans désir.   [309] Q : Quel...

Péchés du ventre

Le Messager de Allah a dit : (koullou lahmin nabata min souhtin fa n-narou ‘awla bih) [rapporté par Al-Bayhaqiyy] ce qui signifie : “Toute chaire qui a poussé dans l’interdit, le feu en est prioritaire“.   [297] Q : Est-ce que la consommation du riba fait partie des péchés du ventre ? R : Oui, consommer le bien issu du riba usuraire fait partie des péchés du ventre. Le prophète a dit : (la^ana l-Lahou ‘akila r-riba wa moukilahou wa katibahou wa chahidayh) [rapporté par Abou Dawoud] ce qui signifie : “Allah a maudit celui qui consomme ce qui provient du riba, celui qui le donne à consommer, celui qui le consigne et ses deux témoins“.   [299] Q : Quel est le jugement de la consommation du bien issu de...

Péchés du cœur

Le Prophète a dit : (‘ala wa ‘inna fi l-jaçadi moudghatan ‘idha salahat salaha l-jaçadou koullouh, wa ‘idha façadat façada l-jaçadou koullouh, ‘ala wahiya l-qalb) [rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim] ce qui signifie : “Certes, il y a dans le corps un morceau de chair. S’il est sain, tout le corps est sain, et s’il est corrompu, tout le corps est corrompu ; certes c’est le cœur“.   [281] Q : Qu’est-ce que l’insincérité (ar-riya’) dans les bonnes actions ? R : Le Messager de Allah a dit : (‘inna l-Laha la yaqbalou mina l-^amali ‘il-la ma kana lahou khalisan wa ma btoughiya bihi wajhouh) [rapporté par An-Naça’iyy] ce qui signifie : “Certes, Allah...

Devoirs du cœur

[270] Q : Parle de “la foi en Allah et en tout ce qu’Il a révélé et la foi en le Messager de Allah et en tout ce qu’il a transmis” ? R : Parmi ce qu’il est un devoir pour les responsables, et qui fait partie des actes du cœur, il y a la foi en Allah et c’est le fondement des devoirs, c’est-à-dire la croyance catégorique en l’existence de Allah ta^ala tel qu’il est digne de Lui. Il s’agit de la confirmation de Son existence, sans comment, sans quantité et sans endroit. On joint à cela la foi en ce que notre maître Mouhammad a transmis de  Allah ta^ala, comme de croire qu’il est Messager de Allah, et la foi en la vérité de ce qu’il a transmis de la part de Allah ta^ala.   [271] Q : Parle de la sincérité dans l’adoration ? R : Parmi les...

Mariage

[259] Q : Enumère les conditions de validité de l’acte de mariage. R : Les conditions de validité de l’acte de mariage sont : un tuteur, deux témoins, un homme et une femme libres de tout empêchement pour le mariage, une formule d’affirmation par exemple la parole du tuteur : “je te marie” ou “je te donne en épouse ma fille Unetelle” et une formule d’acceptation par exemple la parole de l’époux : “j’accepte ce mariage”.   [260] Q : Quel est le jugement du mariage d’un musulman avec une non-musulmane ? R : Le mariage d’un musulman est valable avec une musulmane, une chrétienne ou une juive seulement.   [261] Q : Quel est le jugement du mariage d’une musulmane avec...

Hajj

[218] Q : Qu’est-ce que le pèlerinage (al-hajj) ? Cite une ‘ayah et un hadith indiquant son caractère obligatoire pour celui qui en est capable. R : Le hajj, c’est de partir pour la Ka^bah pour y accomplir les actes définis. La preuve de son caractère obligatoire, c’est la parole de Allah ta^ala : (wa li l-Lahi ^ala n-naçi hijjou l-bayti mani stata^a ‘ilayhi sabila) [sourat Ali ^Imran / 97] ce qui signifie : “Allah a ordonné aux gens d’accomplirent le hajj pour celui qui est capable d’y trouver une voie” et sa parole : (wa hijjou l-bayt) [rapporté par Mouslim] ce qui signifie : “Et l’accomplissement du pèlerinage pour la maison sacrée“.   [219] Q : Pour qui est-il un devoir...

Jeûne

[210] Q : Pour qui est-il un devoir de jeûner le mois de Ramadan ? R : Le jeûne de Ramadan est un devoir pour tout musul­man responsable, capable de jeûner. Il n’est pas valide de la part d’une femme qui a ses règles et d’une femme qui a ses lochies et il leur est un devoir à toutes deux le rattrapage.   [211] Q : Énumère quelques excuses par lesquelles il est permis de ne pas jeûner. R : Il est permis de ne pas jeûner à un malade, à une femme enceinte et à une femme qui allaite, si le jeûne présente pour eux une difficulté qu’ils ne peuvent supporter. Le rattrapage leur est un devoir. Il est permis à une femme enceinte et à une femme qui allaite de ne pas jeûner si elles ont peur pour leurs enfants. Il leur incombe à toutes deux le...

Zakat

 [190] Q : Qu’est ce que la zakat ? Sur quoi est-ce un devoir de la payer ? R : La zakat est le nom de ce qui est payé sur un bien ou un corps d’une façon spécifique. La zakat est une des choses les plus importantes de l’Islam. Allah ta^ala dit : (wa ‘aqimou s-salata wa ‘atou z-zakah) [sourat Al-Baqarah / 43] ce qui signifie : “Accomplissez la prière et donnez la zakat” et le Prophète a dit : (wa tou’tya z-zakat) ce qui signifie : “… et tu donnes la zakat“. La zakat est un devoir sur : * le bétail : les chameaux, les bovins, les chèvres et les moutons * les dattes et les raisins secs * les récoltes que les gens prennent comme nourriture de base quand ils ont le choix, comme le blé et l’orge * l’or et...

Prière

[81] Q : Combien de prières est-il un devoir d’accomplir pendant le jour et la nuit ? Quelles sont-elles ? R : Il est un devoir pendant le jour et la nuit d’accomplir cinq prières. Allah ta^ala dit : (fasoubhana l-Lahi hina toumsouna wa hina tousbihoun, wa lahou l-hamdou fi s-samawati wa l-‘ardi wa ^achiyyan wa hina toudh-hiroun) [sourat Ar-Roum / 17-18] ce qui signifie : “Et gloire à Allah quand vous êtes à la nuit et quand vous êtes au matin et à Lui la louange dans les cieux et la terre, en fin l’après-midi et au milieu du jour“. Et le Messager de Allah a dit : (khamsou salawatin katabahounna l-Lahou ^ala l-^ibad) [rapporté par l’Imam ‘Ahmad] ce qui signifie : “Allah a rendu obligatoire à Ses esclaves cinq...

Purification

[93] Q : Cite la preuve que woudou’ est une des conditions de validité de la prière. R : La petite ablution –le woudou’ – fait partie des condi­tions de validité de la prière, selon Sa parole ta^ala : (ya ‘ayyouha l-ladhina ‘amanou ‘idha qoumtoum ‘ila s-salati faghsilou woujouhakoum wa ‘aydiyakoum ‘ila l-marafiqi wa msahou birou’oucikoum wa ‘arjoulakoum ‘ila l-ka^bayn) [sourat Al-Ma’idah / 6] ce qui signifie : “Ô vous qui avez cru, quand vous vous apprêtez à faire la prière, lavez vos visages, vos mains et vos avant-bras jusqu’aux coudes, passez les mains mouillées sur vos têtes et lavez vos pieds jusqu’aux chevilles“.   [94] Q : Cite les piliers du woudou’. R : Le...

L’apostasie

[63] Q : Qu’est-ce que l’apostasie (ar-riddah) et en combien de sortes est-elle classée ? R : L’apostasie (ar-riddah) est le fait de rompre l’Islam. Elle est classée en trois sortes comme l’ont classée An-Nawawiyy, d’autres parmi les chafi^iyy et les hanafiyy, et d’autres encore : l’apostasie par la croyance, l’apostasie par les actes et l’apostasie par les paroles.   [64] Q : Cite une preuve du hadith que la chute dans la mécréance ne requiert pas comme condition d’avoir eu connaissance de la loi correspondante. R : Le Messager de Allah a dit : (‘inna l-^abda layatakallamou bi l-kalimati la yara biha ba’san yahwi biha fi n-nari sab^ina kharifa) ce qui signifie : “Certes, il...

La croyance

[1] Q : Qu’est-ce qui constitue l’obligation personnelle dans la science de la religion ? R : Ce qui constitue l’obligation personnelle dans la science de la religion, c’est la part de connaissances qu’il est un devoir d’apprendre dans la science de la croyance, les sujets de la pratique, ainsi que dans les lois des transactions pour celui qui s’y engage, d’autres sujets tels que la connaissance des péchés du cœur et des autres organes comme la langue ou autres, ainsi que la connaissance des lois générales de la zakat – l’aumône obligatoire – pour celui pour qui elle est un devoir et le pèlerinage pour celui qui a la capacité de l’accomplir. Le Messager de Allah a dit : (talabou l-^ilmi faridatoun ^ala...